La protection solaire, dès les premiers rayons du soleil

Conseils de protection solaire de l'institut MYSKIN à Genève. Il est important de prévenir des dangers des rayons UV sur la peau et leur action le mécanisme de vieillissement cellulaire. Ceci dit, il est également important de rappeler que même avec un indice de protection élevé (SPF50+...), les crèmes solaires ne permettent pas de prolonger indéfiniment l'exposition au soleil. Maintenant, nous vous proposons de découvrir avec nous, les impératifs à respecter pour que bronzage ne rime pas avec brulures et taches pigmentaires.

A quelques jours du début de l’été, il est temps de faire un petit rappel bien utile : Protéger sa peau des rayons nocifs du soleil n’est pas réservé aux seules périodes estivales. En effet, même si le ciel est voilé, votre peau est exposée aux rayons nocifs du soleil.

Saviez-vous que la Suisse est considérée comme un « pays à risque élevé » en matière de cancer de la peau ? Chaque année, sur le territoire Helvétique, ce sont environ 2700 personnes qui sont touchées par un mélanome. La forme la plus dangereuse du cancer de la peau.

Qu’est-ce que les UV ?

Le soleil émet différents types de rayonnements, comme par exemple :

  • le rayonnement infrarouge (IR), il a pour particularité de réchauffer le corps sans modifier la température de l’air. Il est à l’origine de la sensation de chaleur apportée par le soleil,
  • le rayonnement visible, perceptible par l’œil humain, il s’étend du rouge au violet et ne représente qu’une petite partie du spectre lumineux,
  • le rayonnement ultraviolet (UV), également appelé « lumière noire », celui-ci ne peut pas être perçu par l’œil humain.

Selon leur longueur d’onde électromagnétique, on classe les rayons UV en 3 catégories :

  • les UVA : ce sont les UV qui pénètrent le plus profondément dans la peau, jusqu’au niveau du derme.
  • les UVB : ces rayons sont absorbés essentiellement par la couche superficielle de la peau, l’épiderme.
  • les UVC : ces derniers sont entièrement arrêtés par la couche d’ozone de l’atmosphère terrestre et n’atteignent donc pas la peau

Pour une protection solaire, suivez les indices

L’indice de protection (IP) mesure l’efficacité de votre produit de soin. Il s’agit de la capacité de votre crème ou lotion à filtrer les rayons nocifs du soleil, UVB et UVA. Cet indice est également appelé FPS (facteur de protection solaire) ou encore SPF (sun protection factor).

Le choix de l’indice de protection va dépendre de plusieurs éléments. Le premier, c’est votre rythme de vie. Il est évident que si vous quittez votre domicile à 6h00 du matin pour rentrer du travail à la tombée de la nuit, vous avez surtout besoin de vacances.

En revanche, si vous sortez ne serait-ce qu’une heure par jour, c’est une autre histoire.

L’indice de protection va dépendre pour une grande partie, de votre type de peau (claire ou mate). Un SFP 50 est indissociable d’une peau claire à très claires. Il est également essentiel aux personnes dont la peau est sensible

Si les indices 30 ou 15 sont réservés aux peaux foncées. Il est recommandé de favoriser un soin à haute protection solaire pour éviter les coups de soleil et les tâches brunes.

Préservez votre "capital solaire" et investissez dans votre peau

Le capital soleil correspond à la quantité totale de rayons du Soleil que chaque individu peut recevoir tout au long de sa vie sans risque de développer un cancer de la peau (Mélanome). En dépassant ce seuil, nous nous exposons donc à un risque létal.

Au delà la l’augmentation perpétuelle des diagnostiques de cancers de la peau en Suisse, une statistique est effrayante. Il a été découvert qu’à l’âge de 15 ans, les adolescents suisses avaient déjà épuisé la moitié de leur capital solaire.

Les bonnes habitudes face au soleil

Extrait de l’entretien avec le Dr Félix Gueissaz, spécialisé en dermatologie et vénérologie, sur la chaîne RTS pour l’émission « A bon Entendeur » : Les bonnes habitudes face au soleil :

Les conseils de santé publique :

  • Restez à l’ombre entre 11 et 15 heures
  • Portez chapeau, lunettes et vêtements
  • Mettez de la crème solaire
  • Ne fréquentez pas de solarium

Le saviez-vous ?

L’intensité des rayons UV augmente de 10 % environ par 1000 mètres d’altitude.S’il y a de la neige, vous encaisser pratiquement une double-dose d’UVA et UVB.

Les rayons UVA endommagent le collagène. C’est lui qui est responsable de l’élasticité de la peau. Notre peau, en perdant cette élasticité naturelle vieillit prématurément.

La riposte est disponible dans votre institut

Parce que les rayons du soleil stimulent la production de radicaux libres qui endommagent les cellules et participent à leur dégénérescence. Il est intéressant d’associer un soin à la Vitamine C à une bonne protection solaire.

Quelle soin solaire choisir ?

5/5 - (3 votes)